Canapé et chaise Régence

canape-regence

Les premiers modèles Régence ont des pieds reliés par des entretoises mais leurs lignes sont très galbés.

Inspiré du fauteuil, le canapé Régence connaît un franc succès tout comme la chaise produite en série

Canapé Régence : le canapé Régence reprend généralement toutes les caractéristiques du fauteuil dont il est une version plus large. Il repose, selon sa largeur sur six ou huit pieds. Son dossier est mouvementé et lui confère une grande élégance. Suivant l’évolution générale du style, les premiers modèles sont à entretoise mais elle disparaît sur les modèles plus tardifs. Les modèles les plus confortables sont dotés d’un accoudoirs pleins comme les bergères protégeant des courants d’air. Quelques lits de repos, chaises longues ou duchesses meublent également les intérieurs des demeures les plus riches. Tous ces sièges sont ornés de sculptures typiques de la Régence.

Chaise Régence : siège le plus simple, la chaise Régence se distingue par une structure très simple composée simplement d’une assise et d’un dossier. Leur assise est généralement moins large et moins profonde. Les menuisiers produisaient généralement des suites de chaises et pas des modèles uniques..

 

canapé-régence

Les lignes du canapé Régence reprennent celle des fauteuils.

 

chaise-regence

Les chaises ont une structure simple mais les traverses et piètements sont richement sculptés.

 

duchesse-regence

La duchesse fait partie des sièges rares, réservés à l’élite.

 

Ce contenu a été publié dans Le style Régence : les sièges, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.