Choix d’un investissement : le critère de la rentabilité de cet investissement

La rentabilité d’un investissement peut s’envisager de plusieurs façons. Dans un placement financier, elle est généralement très facile à calculer et parfois même prévue dès la souscription d’un contrat. Dans le domaine des antiquités, la problématique peut être vue de façon différente. Voici quelques éléments pour faire votre choix d’investissement

Dans le domaine des antiquités, la rentabilité à court terme est, comme dans le domaine financier, parfois acrobatique. Il est en effet nécessaire de connaître parfaitement le marché et surtout de pouvoir anticiper les tendances pour acheter des objets qui seront en vogue demain. Comme dans tout choix d’investissement, la condition essentielle est de connaître le marché en l’étudiant ou en s’entourant de conseillers qui sauront vous guider. Le contexte actuel se révèle ainsi favorable à l’achat d’antiquités et objets d’art. En effet, si le marché de l’antiquités a été frappé par la crise de 2008 (affaissement d’environ 35% des volumes de ventes sur notre territoire en 2009), il s’est stabilisé et s’appuie aujourd’hui sur des valeurs revues à la baisse pour l’ensemble du mobilier ancien, même si des biens comme la peinture ou les antiquités de prestige ont plutôt mieux résisté face à la crise.
Aussi, si les propriétaires de mobilier régional pourront hésiter à s’en dessaisir actuellement et attendront des jours meilleurs, il est à l’heure actuelle fortement conseillé aux investisseurs de placer une partie de leur patrimoine dans les antiquités. Ils bénéficieront de l’opportunité d’acquérir certaines pièces à des prix revenu trente ans en arrière (pour les meubles classiques et régionaux), alors que le marché est stabilisé et que ces pièces devraient progressivement reprendre de la valeur .
Dans le cas des tableaux anciens et des objets d’art, la progression est restée constante, avec une multiplication des records d’enchères pour les œuvres d’artistes à la réputation internationale.
Si les antiquités se positionnent aujourd’hui sur un marché ouvert et séduisant pour la rentabilité de l’investissement, ce n’est pas encore le cas des autres valeurs : la bourse joue au « yoyo » et présente donc encore énormément de risques, l’immobilier semble stabilisé mais se trouve sous le joug des réformes fiscales à venir, l’or quant à lui a maintenant atteint des niveaux de cours records et commence à donner des signes de stabilisation, voir d’affaiblissement des cours.
Aujourd’hui, le marché des antiquités et objets d’art se révèle donc comme attractif, en particulier pour des investissements à moyen et long terme.
De plus, quel autre choix d’investissement peut vous offrir le plaisir de profiter de son caractère décoratif et culturel ?

Ce contenu a été publié dans Investissement : les antiquités en 2010, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.