Michel Gourdin, dit le Jeune

michel-gourdin-fauteuilMichel Gourdin le Jeune, menuisier parisien, maître en 1752.

Appartenant à une dynastie de menuisiers, Michel Gourdin, dit le Jeune, s’installe comme son père et son frère rue de Cléry. Il a fourni des sièges aux plus grandes familles aristocratiques comme le prince de Condé mais aussi la Cour. Gourdin livre des sièges Louis XV, Transition ou Louis XVI, d’une remarquable qualité et aux très belles lignes. Il interprète notamment le style Transition en sculptant de motifs néoclassiques des formes galbées typiquement Louis XV. Il est parfois difficile de distinguer ces sièges de ceux de son frère Jean Baptiste.

estampille-michel-gourdin

Ce contenu a été publié dans Les menuisiers, Les menuisiers du XVIIIe siècle, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.