Léonard Boudin

léonard boudin

Ebéniste, Boudin fut aussi marchand et son estampille est un gage de qualité

Léonard Boudin (1735-1807), ébéniste parisien, maître en 1761
A la fois ébéniste et marchand, Léonard Boudin a commencé sa carrière rue du Faubourg Saint Antoine et fourni des meubles à Migeon. Ses décors réputés font sa réputation et une dizaine d’années après sa maitrise, il ouvre un magasin près du Palais Royal. Il semble qu’il ait fini par se consacrer à son activité marchande tout en apposant son estampille sur des meubles commandés à d’autres ébénistes. Les meubles Louis XV lui sont attribués : la marqueterie de cubes ainsi que des rosaces figurent parmi ses motifs préférés. Par contre il est admis que les meubles Louis XVI portant son estampille ne sortent pas de son atelier mais de ceux de confrères comme Topino, Denizot ou RVLC.

estampille-boudin

L’estampille de Léonard Boudin

Ce contenu a été publié dans Les ébénistes, Les ébénistes du XVIIIe siècle, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les internautes intéressés par ce conseil ont également consulté :