Pendule et cartel Louis XIV : la naissance de la pendule moderne

pendule-religieuse

La pendule religieuse est souvent réalisée en marqueterie Boulle.

Dès le milieu du XVIIe siècle, la pendule Louis XIV fait son apparition en France remplaçant les mécanismes à foliot des horloges. La pendule religieuse et le cartel Louis XIV sont les modèles phare du règne du roi Soleil.

Le règne de Louis XIV est marqué par un renouvellement profond des arts, notamment des arts décoratifs. Des ornemanistes donnent le ton de la décoration en publiant des recueils de motifs. André-Charles Boulle publie par exemple “nouveaux dessins de meubles et ouvrages de bronze te de marqueterie” dans lequel figurent plusieurs modèles de pendules. Les pendules sont fabriquées par plusieurs artisans : l’horloger bien sûr mais aussi l’ébéniste, le sculpteur, le fondeur et le ciseleur… La pendule se démocratise mais reste l’apanage des demeures de la noblesse et de la grande bourgeoisie. Le mouvement est rectangulaire et plusieurs modèles, différenciés par leur caisse, apparaissent. Ils adoptent le vocabulaire stylistique du style Louis XIV : des lignes sobres et des bronzes reprenant les motifs favoris des ornemanistes, feuilles d’acanthe, mascarons, pots à feu, figures mythologiques ou allégoriques.
La pendule religieuse Louis XIV: la caisse de la pendule religieuse, souvent rectangulaire, est surmontée d’un fronton ou d’une doucine et de pots à feu. Elle est encadrée par des pilastres ou des colonnes. Sa caisse peut être en marqueterie Boulle ou en bois de placage et rehaussé de bronzes dorés et ciselés. Le cadran, en laiton ou en bronze doré, occupe une place importante de la façade.
Le cartel Louis XIV : pendule murale, le cartel repose généralement sur un cul-de-lampe assorti. La marqueterie Boulle, écaille et laiton, est le décor le plus souvent utilisé pour le cartel Louis XIV. Sa forme est proche de celle de la pendule religieuse mais le cadran n’occupe pas une place aussi importante. Le fronton est souvent surmonté par une figure du Temps ou une Renommée. Sous le cadran, un relief illustrant le thème du temps ou une scène mythologique complète souvent la décoration.

Suite Pendule et cartel Louis XV

Pendule-louis-14

Cette pendule religieuse Louis XIV est terminée par un fronton surmonté de pots à feu.

Cartel-Boulle-Louis-14

Le cartel Louis XIV et cul-de-lampe sur lequel il repose sont fixés au mur.

Cartel-Louis-14

Ce cartel est richement décoré de bronze avec notamment une figure du Temps, à l’amortissement et une figure de femme accompagnée d’un échassier sous le cadran.

Ce contenu a été publié dans Les pendules : de la Renaissance au XVIIIe siècle, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.