Le meuble de La Rochelle : armoire et commode rochelaise

armoire-rochelle

Cette armoire rochelaise, avec ses panneaux à mouluration en fort relief, est inspirée des meubles hollandais.

Le meuble de La Rochelle s’inspire à la fois des créations nantaises et bordelaises. Si la commode rochelaise copie celle de Bordeaux, l’influence nantaise sur l’armoire est indéniable.

Situé entre Nantes et Bordeaux, le meuble de La Rochelle est influencé par ses deux centres mais également par la Hollande, avec qui la ville entretient des relations privilégiées. Les ébénistes rochelais utilisent l’acajou mais aussi les jeux de contrastes entre bois clairs et foncés sur certaines de leurs créations.
L’armoire rochelaise a des dimensions imposantes et se distingue par des panneaux à très fort relief, qui s’inspire des meubles hollandais. Elle ne recèle aucune sculpture. Sa corniche moulurée est largement débordante. La traverse inférieure, droite et simplement moulurée repose sur des pieds très bas. Au XVIIIe siècle, l’influence du style Louis XV se répand et des modèles plus raffiné mais aux lignes toujours sévères sont créées.

COMMODE-ROCHELLE

La commode rochelaise présente de nombreuses similitudes avec se cousine bordelaise mais présentent des galbes moins prononcés.

La commode rochelaise apparaît assez tardivement et s’inspire principalement des modèles bordelais. Toutefois, le galbe de sa façade et des montants est moins prononcé. Des créations originales sont aussi à mettre au crédit de ce port comme une commode rochelaise en bois de serpent qui oppose le veinage de cette essence à des lignes très sobres.

commode-la-rochelle

Cette commode en bois de serpent très original a été créée par des ébénistes rochelais.

Suite Le meuble à Bordeaux

Ce contenu a été publié dans Le meuble de port, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.