Les ébénistes du mobilier Art Nouveau

gallé-obs-209-06

Gallé puise son inspiration dans la nature.

Le succès du mobilier Art Nouveau est porté par des ébénistes talentueux dont les ateliers se situent principalement à Paris ou à Nancy. Ils se font connaître grâce aux expositions et diffusent leur création dans des galeries ou de grands magasins.

Emile Gallé (1846-1904) : Gallé débute sa carrière par les arts du feu, faïence et verre, et rencontre le succès dès 1878. En 1885, il décide de créer également des meubles. Gallé, qui a une formation de botaniste, puise son inspiration dans la nature et met à la mode des motifs comme les ombellifères, les iris ou les libellules. Il crée de très beaux décors en marqueterie qui assoit son succès. L’industrialisation de ses créations permet la diffusion à grande échelle des petits meubles dont il devient l’un des spécialistes.

Louis Majorelle (1859-1926) : Majorelle débute sa carrière en produisant des meubles Louis XVI avant de développer, à Nancy, son propre style dans la dernière décennie du XIXe siècle. Il affectionne particulièrement l’acajou et privilégie une ornementation de bronzes ciselés et dorés au décor sculpté. Le mobilier Art Nouveau créé par Majorelle est très architecturé mais assez sobre et fabriqué industriellement. Des ateliers sortent également quelques meubles raffinés destinés à une clientèle de luxe.

majorelle-1-189-01

Majorelle est un artiste complet qui a su s’adapter à toutes les clientèles.

Hector Guimard (1867-1942) : artiste complet, Guimard est à la fois architecte, décorateur et créateur de meubles. Connu pour la réalisation des entrées des bouches de métro, il a également conçu des meubles en acajou ou en bois tendre. Il met l’accent sur les lignes et la mouluration plus que sur le décor sculpté.

guimard-art-nouveau

Guimard, connu par la réalisation des bouches de métro, a également créé des meubles.

Georges de Feure (1868-1928) : artiste d’origine hollandaise Georges de Feure travaille dans l’entourage du marchand parisien Samuel Bing. Ses meubles, très élégants et raffinés, associent mouluration et décor sculpté.

de-feure-art-nouveau

Cette vitrine de Georges de Feure est décorée de sculptures sur les panneaux et le fronton.

Eugène Gaillard (1862-1933) : après une formation d’avocat, Eugène Gaillard choisit la décoration et collabore avec le marchand phare de l’Art Nouveau Samuel Bing. Il crée des meubles aux formes souples et nerveuses mais très sobres au décor sculpté très discret.

gaillard-art-nouveau

Gaillard crée des meubles sobres aux formes très souples.

Ce contenu a été publié dans Le style Art Nouveau, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les internautes intéressés par ce conseil ont également consulté :