Le mobilier Empire : la console Empire, la table Empire et le guéridon Empire

gueridon-empire

Ce guéridon richement orné d’égyptiennes repose sur trois pieds réunis par une entretoise à bords concaves.

Sous l’Empire, le mobilier de la salle à manger se développe. La console Empire adopte les caractéristiques massives du style alors que la table Empire subit peu d’évolution. Très à la mode, le guéridon Empire sert souvent de table de salle à manger.

Console Empire : très répandue, la console Empire a les caractéristiques communes au mobilier Empire avec ces lignes strictes, un plateau rectangulaire et une ceinture rectiligne qui peut être soutenue par des pilastres, des colonnes ou parfois des cariatides en bronze doré ou patiné. L’entretoise des modèles du XVIIIe siècle a disparu, remplacé par un socle et un fond de miroir permet un jeu sur la perspective.
Table Empire : réservée à l’élite, la table Empire reste très proche de son aînée Louis XVI. En placage d’acajou, elle repose généralement sur des pieds en gaine, parfois sur des pieds bagués, et possède un bandeau. Un système d’allonge permet de moduler sa taille.
Guéridon Empire : pièce emblématique du mobilier Empire, le guéridon Empire tient souvent lieu de table de salle à manger. De taille très variable, il repose sur un fût central à piétement tripode ou sur trois pieds. Il peut être recouvert d’un plateau de bois ou de marbre pour les plus beaux modèles et une ornementation de bronze orne parfois sa ceinture.

Suite le bureau, le secrétaire et la bibliothèque

console-empire

Cette console Empire au plateau rectangulaire repose sur des colonnes réunies par un socle.

 

 

gueridons-empire

Ce guéridon repose sur un fût central reposant sur un piètement tripode.

 

table-empire

La table Empire, généralement en acajou, est très proche de celle de l’époque Louis XVI.

 

Ce contenu a été publié dans Le style Empire : les meubles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.