Le siège Régence : un modèle de transition

fauteuil-regence-dore

Le décor, toujours symétrique, est sculpté sur les traverses, les accotoirs et les pieds.

Modèle de transition entre le siège plus massif de l’époque Louis XIV et le modèle rocaille Louis XV, le siège Régence est apprécié des amateurs.

Bureau Régence : A l’époque Régence, le siège poursuit son évolution esthétique et s’adapte aux demeures nobles et bourgeoises dans lesquelles le salon devient une pièce plus importante. Les fauteuils Régence sont généralement en bois naturel, souvent en hêtre ou en noyer, parfois en bois doré pour les modèles les plus raffinés. Ils sont garnis de tissu, souvent des damas aux couleurs vives, ou de tapisserie au point mais la canne est mentionnée à partir de 1722 pour des modèles plus courants et elle est recouverte d’un coussin.
Les modèles du début du style ont encore les pieds réunis par une entretoise qui disparaît à partir de 1730. Les formes sont également moins imposantes : la taille des dossiers, souvent très hauts sous Louis XIV, diminuent et leur forme présente un mouvement qui rompt avec les lignes rectilignes à la mode précédemment. L’assise s’élargit et gagne en profondeur procurant ainsi un meilleur confort.
Le principale évolution du siège Régence concerne l’accotoir. Jusqu’ici placé dans l’alignement des pieds, il est reculé pour permettre aux femmes qui portent désormais des robes à panier d’être assise confortablement.
Le décor sculpté reste symétrique mais adopte les motifs favoris de la Régence : feuillages, volutes, guirlandes, coquilles…. On le retrouve généralement sur les traverses de l’assise et du dossier ainsi que sur les pieds du siège Régence. Ces derniers sont galbés et présentent un fort renflement, ils se terminent souvent par un pied de biche ou par des enroulements.

 

fauteuil-regence

La garniture de canne, nouveauté du style Régence, est recouverte d’un coussin.

 

regence-siege

Les pieds réunis par une entretoise et le haut dossier sont encore courants sur les modèles du début de l’époque Régence.

 

fauteuil-dore-regence

Les accotoirs, placés en retrait, permettent aux femmes se s’asseoir avec des robes à panier.

 

Ce contenu a été publié dans Le style Régence : les sièges, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.