Epoque Louis XIII : le siège

chaise-bras-louis-13

Le siège d’époque Louis XIII gagne en confort grâce à un dossier et une assise garnis.

C’est à l’époque Louis XIII que se mettent en place les grandes caractéristiques du siège de l’Ancien Régime.

Le règne de Louis XIII est un tournant dans l’histoire du siège puisque c’est à cette époque que l’exigence d’un plus grand confort apparaît donnant naissance au fauteuil. La chaise Louis XIII témoigne également de cette recherche.
Reposant sur des pieds tournés réunis par une entretoise, elle aussi tournée, le siège d’époque Louis XIII dispose d’une assise et d’un dossier entièrement garni, généralement d’une tapisserie ou de cuir, ce qui lui confère un confort naissant.
Les pieds et accotoirs peuvent être tournés en torse, en chapelet, en balustres. Le noyer est le bois le plus fréquemment utilisés par les menuisiers.
Les étoffes et tapisseries sont des éléments à part entière du décor et se retrouvent pour orner les murs de la pièce, sur les sièges, ou recouvrent les tables. Les manufactures de Beauvais ou Lyon se spécialisent dans les tissus destinés à recouvrir les meubles mais d’autres étoffes, comme des soieries, sont importées d’Italie.

 

fauteuil-louis-XIII

Les supports d’accotoirs et le piètement de ce fauteuil sont tournés en balustre.

 

Ce contenu a été publié dans Le style Louis XIII : les sièges. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.