Le fauteuil Louis XIII : un classique de la Haute Epoque

faut-louis-XIII

Ce fauteuil Louis XIII à haut dossier repose sur un piètement tourné en torse

Le fauteuil Louis XIII est emblématique de la transition qui s’opère entre la Haute Epoque et les styles classiques français de la fin du XVIIe et du XVIIIe siècle.

Fauteuil Louis XIII : ses lignes sont très rectilignes mais son dossier s’élargit, s’incline et devient plus haut, améliorant ainsi le confort. La forme des accotoirs s’assouplit et s’incurve en prenant la forme d’une crosse qui n’est plus tournée mais repose simplement sur des consoles en bois tourné. La structure du piètement reste la même avec une entretoise qui relie les pieds en bois tourné.
Fauteuil de commodité : les menuisiers s’adapte aux desiderata de leur clientèle et créent des sièges destinés à des usages particuliers. Ainsi, les fauteuils de malade sont équipés d’un dossier muni d’une crémaillère qui permet de régler l’inclinaison du dossier. L’apparition d’oreilles destinées à protéger des courants d’air participe aussi à une amélioration du confort.

 

fauteuil-louis-13

Les accotoirs à crosse de ce fauteuil repose sur des consoles tounées en torse

 

fauteuil-malade-louis-13

Les menuisiers créent des fauteuils adaptés aux malades comme ce modèle équipés d’un dossier à crémaillère

 

Ce contenu a été publié dans Le style Louis XIII : les sièges, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.