Buffet et armoire Louis XIII

Parmi les meubles dédiés au rangement, l’armoire Louis XIII est un classique qui trouve sa place dans toutes les demeures tout comme le buffet Louis XIII, qu’il soit à deux corps ou à quatre portes.

Buffet-croix-malte

Cette armoire est décorée de panneaux en pointe de diamant et flanquée de colonnes torses.

 Armoire Louis XIII : très utilisée dans les demeures nobles et bourgeoises, elle est souvent en noyer ou en chêne. Ouvrant par deux vantaux, l’armoire Louis XIII repose sur une plinthe munie de petits pieds rave et se termine par une corniche moulurée fortement saillante. Les vantaux présentent un décor caractéristique : des pointes de diamant, motifs géométriques très saillants, des croix de Malte ou des moulures circulaires imbriquées. Certains modèles sont complétés par un tiroir en partie basse voire par des placards à fusils disposés sur les côtés.

 Buffet Louis XIII : issu à la fois du cabinet et de l’armoire, le buffet deux corps est constitué d’une partie basse plus large que celle du haut. Ouvrant avec des vantaux et des tiroirs, il est souvent flanqué d’une colonnade et de panneaux moulurés.
Proche de l’armoire, le buffet à quatre portes reprend sa structure mais ouvre par deux portes en parties hautes et deux en parties basses. Très massif, ce buffet Louis XIII reçoit une décoration à mouluration et présente une plinthe et une corniche très saillante.

 

buffet-louis-13

Très massive, cette armoire dispose d’un tiroir et de placards à fusil sur les côtés.

 

buffet-louis-XIII-placage

Ce buffet est composé de deux corps : celui du haut est plus étroit et disposé en retrait.

 

deux-corps-mouluré

Ce buffet Louis XIII à deux corps est richement décoré de colonnes torses et sculpté.

 

Ce contenu a été publié dans Le style Louis XIII : les meubles, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les internautes intéressés par ce conseil ont également consulté :

  • Montre de marque LIP.

    Montre de marque LIP.

    Années 1950.

    1650€ (Reference : 207C36)

  • SCHERSTEIN.

    SCHERSTEIN.

    Vue de la rue Royale et la place de la Concorde.

    980€ (Reference : 257132)

  • Bague.

    Bague.

    En or godronné, beaux motifs boules – taille 54,5 – 13,2 g.

    880€ (Reference : 210C22)

  • Collier de perles chocker.

    Collier de perles chocker.

    78 perles de 6 mm, très belle Orient, fermoir cliquet godronné – 60 cm – 34 g.

    1430€ (Reference : 272C02)

  • Beau bracelet signé “Hermès Paris”.

    Beau bracelet signé “Hermès Paris”.

    Années 1950.

    1050€ (Reference : 237C32)

  • Bague.

    Bague.

    Epoque début XXe siècle.

    500€ (Reference : 225C12)

  • Commode Louis XV à façade arbalète.

    Commode Louis XV à façade arbalète.

    Epoque XVIIIe siècle.

    2900€ (Reference : 283141)

  • Bague double entourage.

    Bague double entourage.

    En or gris, sertie d’un saphir ovale de 2,5 cts environ, d’un entourage de diamants ronds pour 0,70 ct et de 14 diamants navettes pour 1,40 ct environ – taille 52 – 6 g.

    4950€ (Reference : 274C08)

  • Bague.

    Bague.

    En or gris, sertie d’un diamant central de 0,4 ct, entouré de 6 autres petits diamants. Excellent état. Poids 4,77 g.

    1600€ (Reference : 294031)

  • Paire d’appliques suédoises.

    Paire d’appliques suédoises.

    Epoque fin XVIIIe siècle.

    6800€ (Reference : 273003)

  • Belle alliance.

    Belle alliance.

    En platine, sertie de 16 diamants pour 1,60 ct environ – taille 54,5 – 6,1 g.

    2500€ (Reference : 296C32)

  • Commode Louis XVI.

    Commode Louis XVI.

    Epoque XVIIIe siècle.

    2600€ (Reference : 258082)