Objet d’art, meuble ancien, acheter des antiquités… Bien connaître son prix

Une information permanente sur les prix est un gage de bonne appréciation de la valeur réelle du mobilier pour bien acheter des antiquités.

Quelques guides sont disponibles sur le marché. Ils recensent les prix obtenus en ventes publiques, ce qui fausse sensiblement l’information. Les prix communiqués ne comprennent pas les frais de vente qui grèvent le prix d’achat (20 à 30% en sus des enchères). L’état réel d’un meuble ancien ou d’un objet d’art, qui est un facteur déterminant de la valeur, n’est pas décrit. Par exemple, un meuble marqueté en mauvais état peut générer une facture de restauration pouvant atteindre dix mille euros. Or, le résultat des enchères tiendra compte de cet état qui n’est pas décrit, ce qui faussera le jugement du lecteur.

La lecture régulière du magazine France-Antiquités, et notamment de ses hors-séries sur un type de meuble ancien ou d’objet d’art donne des informations fiables sur la valeur des antiquités.

La consultation régulière du site internet d’Antiquités-Catalogue qui mentionne l’état ou les restaurations est également très instructive sur la valeur du mobilier ancien. Vous pouvez également visiter des salons d’antiquaires.

Ce contenu a été publié dans Bien acheter ses antiquités, Le marché, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.