Archives de catégorie : Les objets d’art

L’histoire du thermomètre à mercure

Inventé au XVIIe siècle, le thermomètre à mercure poursuit son évolution technique jusqu’au XIXe siècle. Traditionnellement attribuée à Galilée qui en a défini le principe, l’invention du thermomètre remonte au milieu du XVIIe siècle. La température est mesurée grâce à […]

Publié dans Baromètre et thermomètre Marqué avec ,

Le baromètre de Torricelli

L’histoire du baromètre de Torricelli débute au XVIIe siècle. Comme le thermomètre, c’est à la cour de Toscane que le physicien Torricelli découvre le principe du baromètre en 1643. Le baromètre de Torricelli utilise une colonne remplie de mercure pour […]

Publié dans Baromètre et thermomètre Marqué avec ,

Baromètre ancien et thermomètre : de la Régence à Louis XV

Le baromètre ancien comme le thermomètre entrent dans les arts décoratifs à l’époque de la Régence. C’est à la fin du XVIIe siècle que le thermomètre et le baromètre ancien quittent les laboratoires des scientifiques pour être admis dans les […]

Publié dans Baromètre et thermomètre Marqué avec , ,

Thermomètre ancien et baromètre : de Louis XVI au XIXe siècle

Thermomètre ancien et baromètre continuent à être très répandu sous le règne de Louis XVI et au début du XIXe siècle. Sous le règne de Louis XVI, le baromètre et le thermomètre ancien s’adaptent à la nouvelle esthétique. Les motifs […]

Publié dans Baromètre et thermomètre Marqué avec , ,

Argent massif : de la monnaie aux couverts

Métal précieux dès l’Antiquité, l’argent massif est utilisé sous l’Ancien Régime pour réaliser des objets de table ou des couverts. L’argent est exploité dès l’Antiquité et utilisé pour battre monnaie, pour réaliser des bijoux ou des objets. Les objets en […]

Publié dans L'argenterie du XIXe siècle Marqué avec , ,

La ménagère en argent : le triomphe des couverts en argenterie

Au XIXe siècle, le succès de la ménagère en argent accompagne la montée en puissance de la bourgeoisie. Adaptés à chaque mets, les couverts en argenterie offre une grande variété stylistique. Star de l’argenterie, la ménagère en argent massif est […]

Publié dans L'argenterie du XIXe siècle Marqué avec , ,

La timbale en argent, une valeur sûre de l’argenterie ancienne

Fleuron de l’argenterie ancienne, la timbale en argent continue à rencontrer un grand succès au XIXe siècle. La timbale est l’un des grands classiques de l’argenterie ancienne. Dès le XVIIIe siècle, ce gobelet rencontre un franc succès. Au XIXe siècle, […]

Publié dans L'argenterie du XIXe siècle Marqué avec ,

Poinçon de l’argenterie : authentifier un objet en argent

Grâce à son poinçon, l’argenterie peut être datée et sa qualité est certifiée. Au XIXe siècle, trois grands types de poinçons se succèdent. Au XVIIIe siècle, les corporations et les autorités se livrent à un contrôle très pointilleux des poinçons. […]

Publié dans L'argenterie du XIXe siècle Marqué avec

L’éclairage à la chandelle : une alternative à la lampe à huile

Née au Moyen-Age, la chandelle devient vite incontournable, se révélant plus pratique que la lampe à huile elle donne naissance aux bougeoirs, flambeaux et candélabres Les méthodes d’éclairage ont peu évolué jusqu’au XIXe siècle. Durant plusieurs siècles, les mêmes combustibles […]

Publié dans Bougeoir, flambeau et candélabre Marqué avec ,

Le chandelier et le bougeoir

L’appellation de chandelier s’applique à tous les luminaires accueillant bougies et chandelles, le bougeoir en est le modèle le plus simple. Le chandelier voit le jour au Moyen-Age et permet de fixer une chandelle. Celle-ci peut être simplement piquée sur […]

Publié dans Bougeoir, flambeau et candélabre Marqué avec , , ,